______________________
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traité d'amitié avec le Milanais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zwyrowsky
Ambassadeur Dauphinois
avatar

Nombre de messages : 788
Localisation IG : Lyon/ Ribiers
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Traité d'amitié avec le Milanais   8/12/2007, 12:19

Citation :
Trattato d'intesa tra il ducato di Milano e il Ducato di Lyonnais Dauphiné

Nella loro grande saggezza, KleeOtr, Principe di Milano e Freyelda, governatrice del Lyonnais Dauphiné hanno chiesto di mettere per iscritto presente trattato d'intesa che vincola i loro stati.

Articolo I - della partecipazione a qualsiasi trattato
Le parti contraenti si impegnano a non partecipare ad alcun trattato, accordo o convenzione ostile all'altra parte e contrario al presente trattato. Sono considerati ostili i trattati, accordi o convenzioni che mirano a nuocere o prendere con la forza parte del territorio dell'uno due contraenti.

Articolo II - del diritto di passaggio
I contraenti concedono un diritto di libera circolazione ai loro cittadini purché la libera circolazione sia pacifica e rispettosa delle leggi. Un contraente può chiedere un'autorizzazione per il passaggio del suo esercito sul territorio dell'altro contraente. Il Consiglio di quest'ultimo si riserva il diritto di dare una decisione favorevole alla richiesta.

Articolo III - della clausola di difesa e di mutua assistenza
Se un contraente è attaccato e invaso, l'altro contraente deve portare aiuto al primo. Tale aiuto deve essere necessariamente portato attraverso mezzi diplomatici, mentre un aiuto di tipo militare deve essere richiesto e venire in seguito valutato dal Consiglio della controparte, il quale si riserva il diritto di dare una decisione favorevole alla richiesta. Le parti contraenti si impegnano a coordinare le loro azioni per la risoluzione di un conflitto che oppone un firmatario ad una parte terza.

Articolo IV - della validità della clausola di mutua assistenza
La clausola di mutua assistenza è valida finché il presente trattato è in essere. La clausola di difesa e di mutua assistenza non può essere utilizzata che per azioni di difesa, e non di volontà aggressive, d'espansionismo o di contro attacco. Il Consiglio della controparte valuta caso per caso se un contro attacco può essere considerato come un'azione di difesa o una aggressione.
La clausola di mutua assistenza militare può essere ugualmente rifiutata dietro ordine del sovrano legittimo di uno dei due contraenti: in quel caso costui si impegna a far valere tutti i suoi sforzi attraverso mezzi diplomatici.

Articolo V - della cooperazione in caso di conflitto con terzi
Le parti contraenti si impegnano a non concedere l’accesso sul proprio territorio ad eserciti o gruppi armati che sono in conflitto con la controparte. Le parti contraenti inoltre si impegnano a non prestare aiuto di alcun tipo ai terzi in conflitto con la controparte.

Articolo VI - del commercio
Le parti contraenti si impegnano a favorire ogni intesa commerciale. Si impegnano a non condurre destabilizzazione economica l'una verso l'altra, ed a punire i propri cittadini autori di ciò o le persone che agiscono sul loro territorio.
Accordi commerciali possono essere conclusi volta per volta tra i contraenti.

Articolo VII - della cultura
I contraenti favoriscono gli scambi culturali e festivi tra loro. Progetti in questo senso possono essere discussi, e inoltre i contraenti sostengono anche i municipi che vogliono impegnarsi a questo scopo.

Articolo VIII - del rispetto delle clausole del trattato
Il non rispetto di una clausola del trattato comporta il pagamento di un’ammenda da parte del contraente colpevole. La valutazione del mancato rispetto di una clausola del trattato e la decisione sull’ammontare della riparazione è affidata ad uno o più province terze, scelte dalle parti contraenti, le quali svolgono una funzione di arbitro della questione. Tali province terze non devono far parte della stessa unità geopolitica (Regni o Imperi) delle parti contraenti.
Una volta che l’ammontare dell’ammenda è stata decisa tramite il comitato di arbitrato, il trattato può essere sospeso fino al pagamento del risarcimento da parte del colpevole.

Articolo IX - della modifica del trattato
Per consenso reciproco, la riscrittura del trattato può essere effettuata nella sua integrità o parzialmente.

Articolo X - dell'entrata in vigore del trattato
Il presente trattato entra in vigore senza limitazione di tempo fin dalla ratifica da parte dei contraenti, che impegna le loro terre ed i loro popoli.
Il presente trattato è scritto in due versioni, una italiana e una inglese. Le due versioni hanno lo stesso valore ed efficacia.

Firmato all'Ambasciata del Ducato di Milano nel Ducato di Lyonnais Dauphiné il 6 dicembre 1455
In nome del Ducato di Lyonnais Dauphiné:
Francesca-Amalya d'Avencourt, dicte Freyelda, Gouverneur
Jean Zwyrowsky, Chancelier


In nome del Ducato di Milano:
KleeOtr, Duca del Ducato di Milano
Claudis de' Medici Estense, Ambasciatrice del Ducato di Milano

Citation :
Traité d'Entente entre le Duché de Milan et le Duché du Lyonnais Dauphiné


Dans leur grande sagesse, leurs seigneuries KleeOtr, Duc de Milan et ___________, Gouverneur du Lyonnais Dauphiné ont souhaité mettre par écrit le présent traité d'entente qui lie leurs états.

Article I - de la participation à tout traité
Les Hautes Parties Contractantes s'engagent à ne participer à aucun traité, accord ou convention hostile à l'autre partie et contraire au présent traité. Sont considérés comme hostiles les traités, accords ou conventions visant à nuire ou à s'emparer par la force d'une partie du territoire de l'un des deux contractants.

Article II - du droit de passage
Les Contractants accordent un droit de libre circulation à leurs ressortissants sous réserve que la libre circulation soit pacifique et respectueuse des lois. Un contractant peut demander une autorisation de passage de son Ost sur le territoire de l'autre contractant. Le Conseil de ce dernier se réserve le droit de donner une décision favorable à la requête.

Article III - de la clause de défense et d'entraide
Si un contractant est agressé et envahi, l'autre contractant doit porter secours au premier. Ce secours doit être nécessairement porté par les moyens diplomatiques, au contraire une aide militaire doit être demandée et en suite évaluée par le Conseil de l’autre contractant, lequel se réserve le droit de donner une décision favorable à la requête. Les Contractants s’engagent à coordonner leurs actions pour résoudre un conflit qui oppose un signataire à une tierce partie.

Article IV - de la validité de la clause d'entraide
La clause d'entraide est valable tant que le présent traité l'est. La clause de défense et d'entraide ne peut être consentie que pour des actions de défense, et non de volontés agressives, d'expansion ou de contre attaque. Le Conseil du Contratctant évalue au cas par cas si une contre attaque peut être considérée comme une action de défense ou une agression.
La clause d'entraide militaire peut également être refusée sur ordre du légitime suzerain d'un des deux contractants: auquel cas celui-ci s'engage à faire valoir tous ses efforts par les moyens diplomatiques.

Article V - de la coopération au cas de conflit avec une tierce partie
Les contractants s’engagent à interdire l’accès sur son territoire aux Ost et aux groupes armés qui sont en conflit avec l’autre contractant. En outre les contractants s’engagent à ne pas soutenir par quelque moyen que ce soit la tierce partie en conflit.

Article VI - du commerce
Les parties contractantes s’engagent à favoriser toute entente commerciale entre elles.
Elles s'engagent à ne pas mener de déstabilisation économique l'une envers l'autre, et à punir celles dont les auteurs compteraient parmi leurs citoyens ou les personnes agissant sur leur territoire.
Des accords commerciaux peuvent être conclus au cas par cas entre les contractants.

Article VII - de la culture
Les contractants favorisent les échanges culturels et festifs entre eux. Projets en ce sens peuvent être discutés, et en outre les contractants soutiennent également les mairies qui veulent s’engager dans cette optique.

Article VIII – du respect des clauses du traité
Le non-respect de une clause du traité comporte le payement d'une amende de la part du contractant fautif. L’évaluation du manque de respect à une clause et l'estimation du montant de la réparation sera confiée à un ou plusieurs provinces tierces, choisies par les parties contractantes, lesquelles ont un rôle d'arbitrage. Ces provinces tierces ne doivent pas faire parties de la même unité géopolitique que les parties contractantes.
Une fois le montant de l'amende décidé par le comité d'arbitrage, le traité peut être suspendu jusqu'au paiement du dédommagement par la partie fautive.

Article IX - de la modification du traité
Par consentement mutuel, la réécriture du traité peut être effectuée dans son intégralité ou partiellement.

Article X - de l'entrée en vigueur du traité
Le présent traité entre en vigueur sans limitation de temps dès la ratification par les contractants, qui engage leurs provinces et leurs peuples.
Le présent traité est écrit en deux versions, une italienne et une française. Les deux versions ont la même valeur et efficacité.

Signé à l’Ambassade de Milan en Lyonnais Dauphiné le 6 decémbre 1455

Au nom du Duché de Lyonnais Dauphiné:
Francesca-Amalya d'Avencourt, dicte Freyelda, Gouverneur
Jean Zwyrowsky, Chancelier


Au nom du Duché de Milan:
KleeOtr, Duc du Duché de Milan
Claudis de' Medici Estense, Ambassadrice du Duché de Milan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traité d'amitié avec le Milanais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité d'amitié avec la Helvétie
» Traité d'amitié avec le Périgord-Angoumois
» Traité de coopération judiciaire avec le Milanais
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Traité d'Ambassade avec Milan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de Mercurol :: Pavillon d'accueil :: Pavillon d'accueil des ambassadeurs :: Bureaux des Traités :: Traités d'Amitié-
Sauter vers: